Agefi Luxembourg

APCAL 4ème journée du courtage: 5 octobre 2018
30/10/2018
Déclaration d’opérations suspectes. Ligne directrice applicable à partir du 01/11/2018.
07/11/2018
Show all

Agefi Luxembourg

La 4ème Journée du Courtage, organisée par l’Association Professionnelle des Courtiers d’Assurance au Luxembourg (APCAL) le 5 octobre dernier est désormais encrée dans le paysage de l’assurance luxembourgeoise.

Certains orateurs ont eu la gentillesse de le confirmer de vive voix et les 200 inscrits (évènement Sold Out pour la 1ère fois !) en sont une preuve supplémentaire.

Cybersécurité & IDD : Accompagner les Courtiers dans leurs nouveaux défis

Les objectifs lors de cette journée sont multiples. Il s’agit, pour une jeune association comme l’APCAL, de montrer notamment aux autorités de tutelle ainsi qu’aux compagnies d’assurance, le travail fourni et les progrès réalisés année après année.

Mais il s’agit également de s’adresser à ses membres afin de leur donner les informations qu’elle juge parmi les plus essentielles.

Hasard du calendrier ? Cette journée se situait quelques jours après la mise en application de la directive phare pour les intermédiaires d’assurance, IDD (ou DDA en français). Le panel mené par Jérôme MAURICE, KMC Finance a permis à Marc GOUDEN, Philippe & Partners de présenter les documents créés pour l’APCAL permettant à tout courtier d’appliquer IDD. Valérie MARIATTE-WOOD, Lombard International et Jean-Christophe ANDRE-DUMONT, Allianz Luxembourg ont mis en exergue les points essentiels du côté assureur alors que Michèle OSWEILER, CAA soulignait les points d’attention du régulateur.

La 2ème session plénière réunissait 2 objectifs : Établir un panorama du marché de l’assurance sur la Cybersécurité, produit potentiellement intéressant pour tout intermédiaire, mais également prévenir contre le risque d’attaque informatique dont les courtiers peuvent également être les victimes ! Ce Panel a rencontré un franc succès, certainement dû à la qualité des intervenants, Christophe BIANCO, Excellium Services qui a dépeint de manière franche et directe le monde du « hacking », François THILL, Ministère de l’économie, moteur d’une collaboration accrue avec le secteur des assurances mais également Ann LAPEIRRE, CNA Hardy, Cécile VASSART, Chubb, Franck VANHOONACKER, AIG, le débat étant mené par Anne-Sophie COPPENS, Marsh.

Une couverture globale

L’APCAL tient à couvrir tous les secteurs de l’assurance, en dommage ou bien en assurance de personnes. La session thématique sur la nouvelle loi concernant les régimes complémentaires de pension était très attendue étant donné le degré d’attente de la profession mais également grâce à l’expertise des intervenants.

Nous étions en effet au plus près des organes décisionnaires avec la présence de Joëlle ELVINGER, Chambre des Députés et Yves GILLANDER, IGSS, mais également des acteurs du marché, qu’ils soient assureurs comme Pierre DUBRU, Bâloise et Jérôme WIWINIUS, Lalux ou intermédiaire comme Pierre LE BAUT, Willis Tower Watson qui a excellement mené ce débat.

L’APCAL offre lors des sessions thématiques le choix entre deux sujets. Et Cédric SEFFER, Generali Luxembourg, malgré la concurrence du débat ci-dessus, a pu compter sur la dynamique du sujet « Comment l’assureur peut accompagner le courtier dans ses services différenciés » afin d’attirer un grand nombre de personnes plus intéressées par l’assurance vie en Libre Prestation de Services.

Technique et pratique

Le large public a malheureusement dû choisir entre deux sujets également intéressants lors de la 2ème session thématique.

Le 1er Panel animé par Bert BOUTON, Nepenthe, a fait le constat que le cadre légal AML reste en évolution continue. Il appelle les courtiers à continuer, avec l’aide de l’APCAL, leurs efforts pour renforcer leur dispositif d’organisation interne en la matière. Max BRAUN, CRF, Thierry POULIQUEN, Pouliquen & Carat Associés et David DE CUBBER, conseiller juridique, ont répondu aux questions des courtiers.

Le 2nd exposé, brillamment animé par Eef LIESENS & Silvia BRACALONI, a, sous forme de quiz, permis d’étudier les conséquences, en termes de traitement légal des successions, de différentes rédactions de clause bénéficiaires en droit italien, français, belge et luxembourgeois. Des différences infimes au moment de la rédaction de la clause bénéficiaire peuvent avoir de grands impacts !

Séance Académique

Catherine LESOURD a présenté son dernier (et excellent !) bilan en tant que présidente de l’APCAL. En effet, bien que toujours administratrice de l’APCAL, à l’issue du vote lors de l’assemblée générale de l’association le même jour, le principe de l’alternance a voulu qu’un nouveau président, représentant l’assurance vie soit élu, en la personne de Marco CALDANA, Farad.

Claude WIRION, CAA nous fait désormais chaque année l’honneur de partager sa vision du monde luxembourgeois de l’assurance. Et c’est d’un accent résolument européen dont a été teinté son discours, puisqu’après s’être félicité des conséquences toujours plus positives du Brexit sur l’activité, notamment non vie, Claude WIRION a délivré un message plus inquiétant sur l’évolution du contrôle en Europe.

Exemples à l’appui, il a en effet démontré que le principe du marché unique, où l’ensemble des contrôleurs de chaque pays se faisaient mutuellement confiance, est de plus en plus écorné. Un message à comparer aux tendances politiques nationalistes dans la plupart des pays d’Europe, à moins d’un an des élections européennes ?

Nous remercions chaleureusement Christian STRASSER, Lalux et président de l’ACA qui a notamment repris les différents thèmes de la journée ainsi que ceux énoncés par Claude WIRION tout en félicitant l’APCAL pour l’organisation de la journée et son travail.

Afin de terminer sur une note un peu disruptive, Hedda PAHLSON-MOLLER, TIIME nous a invité, avec une énergie toute communicative, à réfléchir sur nos comportements et leurs impacts potentiels en termes de création de valeur sociale et environnementale.

L’APCAL tient enfin à remercier ses sponsors, AXA, Foyer, Generali, AG2R La Mondiale, Lombard International, AIG, Bâloise, Lalux, Cardif Lux Vie, Excellium, Vitis Life, pour leur soutien aussi bien financier que logistique et donne d’ores et déjà rendez-vous pour le 3 octobre 2019 !

Jérôme Maurice – APCAL